Fonds d’urgence pour les quartiers

Conseil Municipal du 29 mars 2021

R-2021-84 Fonds « quartiers solidaires » et  attribution de subventions aux acteurs de la politique de la ville – 2021

Intervention de Lotfi Debbeche

Monsieur le Maire, cher·es collègues

Par cette délibération, nous apportons notre soutien complet aux acteurs de proximité intervenant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville à Villeurbanne. Dans le contexte sanitaire, malgré toutes les difficultés, ils ont su rester proches et à l’écoute des populations pour assurer la présence, répondre aux besoins, et faire vivre le lien social. En cela, l’engagement de nos équipes « politique de la ville », ainsi que les Maisons de Service Public – MSP, ont constitué de vrais leviers pour maintenir la proximité et accompagner la réalisation des actions programmées. 

Loin de satisfaire les besoins, le « fonds d’urgence exceptionnel quartiers solidaires », mobilisé par le ministère de la ville en 2020, mérite d’être poursuivi, amplifié. En effet, sur les 20 M€ consacrés au niveau national, le fonds d’urgence s’est traduit par 68 000 € pour notre ville. C’est bien mais très insuffisant.

Pour autant, sommes-nous sortis de l’URGENCE d’intervenir dans les quartiers populaires ? Bien sûr que non. Il est plus que jamais nécessaire de soutenir les quartiers populaires, les initiatives territoriales, en accordant une attention particulière à la santé, à l’aide alimentaire, à l’emploi, à la jeunesse et aux interventions socio-éducatives en soutenant spécifiquement les populations les plus précaires.

Aujourd’hui, le « Plan National de Relance » affiche un investissement de 100 Mrd € dont 3,3 Mrd € (3,3 %) seraient consacrés aux quartiers prioritaires : plus de 1500 quartiers au niveau national.

Quand bien même, nous pourrions nous féliciter d’un plan de relance pour redresser l’économie et répondre aux besoins des territoires, il n’en reste pas moins que celui-ci demande à être clarifié sous peine d’être considéré comme effet d’annonce, ou comme simple réaffectation de crédits déjà existants par ailleurs. En effet, les actions et les lignes budgétaires des quartiers prioritaires, sont encore floues et sujettes à interprétation.

Le Contrat de Ville prendra fin en 2022, année électorale. Dans le contexte Covid, les nouveaux enjeux de transition écologique, économique, et démocratique nous invitent à nous mettre en rang pour commencer à évaluer, poursuivre, renforcer ces politiques publiques, nécessaires et indispensables dans nos quartiers.

C’est pourquoi nous voulons affirmer ici notre soutien à toutes les associations et acteurs engagés dans la proximité, le lien, et l’innovation sociale à Villeurbanne.

Je vous remercie.

Seul le prononcé fait foi.

Intervention de Lotfi Debbeche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.