Organisation du projet « Capitale Française de la Culture 2022 »

Conseil municipal du 31 mai 2021

R-2021-138 Modalités d’organisation du projet « Capitale Française de la Culture 2022 »

Intervention commune des groupes Socialistes et Citoyens Villeurbannais, Les Écologistes et Cercle Radical et Place Publique faite par Katia Buisson.

Monsieur le Maire,
Monsieur l’adjoint,
Chers collègues,

Le titre obtenu par notre ville le 30 mars dernier l’a été en fonction d’un projet politique fort, basé sur une vision de la culture comme étant un vecteur d’éducation, d’émancipation et de cohésion.

Sa force est d’avoir su mobiliser tous les acteurs du territoire afin qu’ils déclinent, dans leurs champs d’intervention respectifs, cette priorité dans leurs projets : la jeunesse. La qualité de ce projet est également le fruit d’un héritage que l’on doit aux municipalités précédentes, qui ont accompagné la créativité et l’audace dans des domaines comme l’art contemporain, les nouvelles esthétiques musicales, ou les arts de la rue.

Ce titre met Villeurbanne au cœur de la politique culturelle de la Métropole, de la région, et par-delà, de notre pays. Notre ville sera observée. Gageons que notre expérience en matière d’éducation artistique et culturelle soit une source d’émulation et d’inspiration et qu’elle amplifie le rayonnement de notre Ville.

Ce projet nous montre que même dans un contexte difficile, qui dure, et qui frappe tout particulièrement les acteurs culturels et notre jeunesse, il est possible d’avancer et d’améliorer le lien social par la culture.

Notre slogan « Place aux jeunes » n’est pas une simple invocation, il doit être une boussole, dans la mise en œuvre des politiques culturelles. Être désigné première capitale française de la culture, est pour Villeurbanne, sa population, ses acteurs culturels, un grand honneur mais aussi une responsabilité.

Choisir notre jeunesse, c’est choisir notre avenir. C’est choisir d’assurer la transmission de nos richesses culturelles. C’est choisir une culture inclusive, exigeante et populaire. C’est assurer un avenir à notre patrimoine, dans toute sa diversité. Et notre patrimoine est grand. Il va au-delà de l’écrin architectural des Gratte-Ciel. Parmi les nombreuses actions prévues, les 22 balades patrimoniales viendront mettre en valeur ce qui nous unit.

La convention qui nous est proposée aujourd’hui va permettre de faciliter la mise en œuvre de ce programme événementiel sans précédent.

Alors, chers collègues, réjouissons-nous du fait que des partenaires soutiennent ce beau projet.

Nous savons que face à un si beau défi, nous avons besoin de toutes les énergies. Parce que la culture est faite d’échanges entre différents mondes, et qu’elle n’appartient à personne : elle est universelle. Le mécénat est généralisé depuis presque 20 ans pour tous les grands musées. Et les règles en la matière sont claires : le soutien qu’il apporte est nécessairement « sans contrepartie directe ».

Alors, c’est en étant fidèle à l’histoire de Villeurbanne, qui est celle de 2 000 ans d’esprit d’indépendance, que nous, les groupes Socialistes et citoyens villeurbannais, Les Écologistes et Cercle radical et place publique voterons cette délibération.

Je vous remercie.

Seul le prononcé fait foi.

Le label obtenu, on passe aux moyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.