#AIDES à la transition pour les propriétaires

Conseil municipal du 5 juillet 2021

R-2021-155 Transition écologique et sociale du parc privé : aider les propriétaires d’habitats privés à conduire des projets de rénovation énergétique et d’amélioration de l’habitat – dispositif communal opérationnel 2021-2022-2023

Intervention commune du groupe Les Écologistes et Villeurbanne Insoumise Ensemble, par Floyd Novak

Monsieur le maire, chers collègues,

« L’énergie est notre avenir, économisons-la ». La mention légale, qui figure dans toute publicité pour les entreprises du secteur énergétique, aurait bien sa place dans les entrées d’immeubles et les prospectus de vente immobilière.

Ne cessons pas d’avoir à l’esprit que la transition énergétique se joue en grande partie à l’échelle locale et implique une réduction significative de nos consommations grâce à une certaine sobriété mais aussi et surtout grâce à une efficacité énergétique de nos bâtiments.

La Ville de Villeurbanne, tout comme la Métropole, permet aux particuliers de faire des économies d’énergies dans leur logement, depuis plusieurs années déjà, en aidant aux travaux d’isolation notamment. Avec cette délibération de nouvelles mesures viennent compléter celles déjà existantes. Un des enjeux de ces aides est d’être connues des villeurbannais et villeurbannaises. Un budget est prévu à cet effet dans la délibération : 45 000 € par an en fonctionnement pour être efficaces en matière d’information et d’accompagnement des propriétaires et copropriétaires.

C’est sur le budget global annuel qu’est porté le plus gros effort de la Ville avec près d’un demi-million d’euros par an en matière d’aides aux travaux. Évidemment, que ce soit pour économiser du chauffage ou se passer de climatiseur en été, l’investissement pour un propriétaire est toujours important. En copropriété notamment, les projets doivent murir collectivement et l’accompagnement des conseils syndicaux est indispensable pour définir un projet de rénovation énergétique adapté aux besoins de la copropriété.

Le travail en partenariat avec l’ALEC, Soliha ou la Métropole est donc tout à fait indispensable pour mener à bien de vrais projets d’efficacité énergétique, qui améliorent à la fois le confort des logements en hiver comme en été, qui réduisent les charges des occupants et donc les consommations d’énergie.

Il s’agit ici d’un excellent exemple du fait que la transition ne peut qu’être celle de toutes et tous. Nous espérons ainsi que l’enveloppe proposée dans le cadre de cette délibération pourra être revue à la hausse durant le mandat dans le cas d’un nombre important de demandes afin que cette politique ne soit pas simplement victime de son succès.

Je vous remercie.

Seul le prononcé fait foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.