L’art et culture se mettent à hauteur d’enfant

Loin d’être un volet secondaire de l’action culturelle, l’éducation artistique et culturelle est un vecteur de réussite scolaire, de démocratisation, de formation, d’épanouissement de la personne et de promotion de la citoyenneté. Nous avons la volonté, à Villeurbanne, d’y adjoindre l’éducation scientifique qui est tout autant un facteur d’émancipation, de construction de l’esprit critique et de compréhension du monde.

Une école à Grandclément

Ce Groupe Scolaire disposera d’une capacité d’accueil volontairement bornée à 20 classes, de cours végétalisées et de plein pieds, d’une bibliothèque spacieuse et centrale, d’une salle de restauration intégrant le passage à l’inox dès sa conception et d’un parvis connecté à l’espace public. Dans une logique de complémentarité évidente, un équipement sportif sera programmé dans un périmètre immédiat pour répondre à la pratique scolaire et de loisirs mais aussi apporter des m² supplémentaires aux clubs.

2 groupes scolaires rénovés

L’objectif visé pour Jean Moulin c’est 39 % de baisse de consommation et 48 % pour Léon Jouhaux.
Des travaux d’accessibilité sont également inclus. Il s’agit d’opérations globales de rénovation, avec l’utilisation de matériaux biosourcés et la production d’énergie renouvelable par du solaire photovoltaïque.

Budget : une rallonge capitale !

Avoir l’honneur d’être la 1ère ville à obtenir ce label s’accompagne d’une forme d’expérimentation sur différents plans : audace et innovation artistique évidemment mais également expérimentations budgétaires puisque nous devons faire une rallonge significative, essentiellement en fonctionnement.

Culture : la casse régionale

D’un trait de plume, sans aucune concertation avec les structures bénéficiaires, Laurent Wauquiez et la droite régionale ont mis à sac le délicat travail de nombreuses structures métropolitaines, dont certaines venaient à peine d’annoncer leur prochaine saison. Un fait du Prince regrettable qui peine à cacher ses motivations politiques.

Une éducation de qualité pour préparer l’avenir

À Villeurbanne, c’est toute la politique éducative (pas seulement scolaire) qui va évoluer, et s’enrichir de la récente concertation de l’ensemble des acteurs concernés : parents, personnels de la ville, enseignants, partenaires associatifs, et évidemment enfants !

Cité éducative de Villeurbanne

En octobre dernier, nous avons présenté une candidature solide et ambitieuse pour cette 3e série de labellisation portée par l’État. Fin janvier 2022, en retenant notre candidature, Les ministères de la Ville et de l’Éducation Nationale ont reconnu à la fois le travail partenarial préparatoire lors du diagnostic partagé et les besoins éducatifs de notre territoire.

Augmentez les quotas de formation aux métiers de la petite enfance

Notre ville ne parvient plus à recruter suffisamment d’auxiliaires de puériculture et d’éducateurs de jeunes enfants et aujourd’hui il manque environ 15 % des agents nécessaires pour assurer un accueil de qualité à nos usagers. Alors plutôt que gérer au jour le jour et de prévenir les parents trop tardivement, nous prenons les devants avec une réorganisation de l’accueil jusqu’à la rentrée prochaine.