Regarder en face les vrais enjeux

Tribune parue dans le Viva #350 de mars 2022

Le film Don’t Look Up (en français : Ne regardez pas en l’air) vient de créer l’événement. Il décrit le mépris de certains décideurs politiques et médias face à un péril menaçant la survie de l’humanité : dans le film, il s’agit de l’arrivée imminente d’une comète mais le parallèle avec la crise climatique est flagrant.

C’est sans doute la climatologue du GIEC Valérie Masson-Delmotte qui en parle le mieux :

 » Le film illustre la société du spectacle et de la consommation, la manière dont fonctionnent certains médias, la désinformation qui se propage hélas plus rapidement que les connaissances solidement établies « .

Loin d’être aussi inéluctable que l’arrivée d’un astéroïde, la crise climatique et écologique et ses origines humaines sont bien établies. Dans le film, l’humanité ne peut pas faire grand-chose contre l’arrivée du danger, sauf à imaginer un recours crédule et vain à la technologie : à l’inverse, nous avons individuellement et collectivement les moyens d’agir pour le climat.

C’est pourquoi une marche Look up est organisée le 12 mars à Lyon comme partout en France.

Elle veut pousser les responsables politiques non pas à regarder « en l’air » mais « en face » la menace climatique et à prendre des mesures efficaces et socialement justes.

Comme dans le film, certains font toujours mine de croire au mythe d’une technologie qui nous sauvera : ainsi, le président Macron souhaite relancer un programme nucléaire aussi coûteux et risqué que peu adapté aux échéances. Nous, écologistes, portons des solutions éprouvées plus simples, sobres et justes : elles ne laissent personne sur le bord du chemin et nous commençons à les mettre en œuvre à l’échelle locale.

Pour nous et nos enfants, sans entraver ni culpabiliser quiconque, il s’agit de mettre au cœur des débats actuels ce « grand dérèglement » plutôt que les fantasmes complotistes brandis par certains.

Ce sont ces défis qui guident les transitions que nous insufflons dans la majorité à Villeurbanne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.