Augmentez les quotas de formation aux métiers de la petite enfance

Notre ville ne parvient plus à recruter suffisamment d’auxiliaires de puériculture et d’éducateurs de jeunes enfants et aujourd’hui il manque environ 15 % des agents nécessaires pour assurer un accueil de qualité à nos usagers. Alors plutôt que gérer au jour le jour et de prévenir les parents trop tardivement, nous prenons les devants avec une réorganisation de l’accueil jusqu’à la rentrée prochaine.

Subvention au pôle petite enfance et parentalité

Ces subventions d’investissement et de fonctionnement soumises à notre délibération permettront de faire vivre un lieu essentiel pour notre ville, un lieu ouvert et offrant une proposition innovante aux professionnels de la petite enfance et aux parents.