À Villeurbanne, l’écologie pour toutes et tous

Tribune parue dans le magazine Viva de septembre 2020

La crise sanitaire interroge nos modes de vie individuels et collectifs. Elle met en lumière les urgences écologiques, sociales et démocratiques auxquelles nous faisons face. Villeurbanne a toujours œuvré pour le
bien-être de toutes et tous : notre ville doit, là encore, être exemplaire pour mener les transitions vers une ville respirable, apaisée et inclusive, sans délaisser aucun quartier. Pour ces défis d’aujourd’hui, sa diversité et son
histoire sont une chance.

Le score de 27,5 % de la liste écologiste et citoyenne Pour Villeurbanne au 1er tour des élections municipales marque un soutien de poids des électeurs et électrices en faveur de l’écologie. C’est sur un socle de valeurs communes pour la préservation de la santé et du climat, pour la justice sociale et la démocratie que nous avons choisi d’unir nos forces avec la liste menée par
Cédric Van Styvendael.

Dès juillet, nous avons pris la mesure des enjeux immédiats, par exemple ceux des incivilités et infractions inacceptables de cet été, ou de la poursuite de la crise sanitaire.

À court terme, nous aiderons les populations ayant le plus souffert de la période récente : acteurs économiques, associatifs, sportifs et culturels, personnes isolées. À moyen terme, nous repenserons l’aménagement urbain par la création de nouveaux parcs, le développement des mobilités actives et non polluantes. Tout en maitrisant les constructions, nous agirons pour que toutes et tous aient accès à un logement digne.

La crise sanitaire a aussi beaucoup perturbé les scolarités, tout en accentuant les inégalités scolaires. L’éducation sera une priorité du mandat avec la construction et la rénovation d’écoles, et grâce à des projets éducatifs de qualité. Nous ferons une ville à hauteur d’enfants, pour que les enfants de Villeurbanne puissent être à la fois des promoteurs et des acteurs des nouveaux modes de vie à inventer. Nous en profitons pour leur souhaiter une rentrée joyeuse et sereine, ainsi qu’à leurs parents.

Béatrice Vessiller et Jacques Vince
Groupe
Les écologistes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *