Politique de rénovation énergétique des logements

Conseil Municipal du 23 novembre 2020

Rapport n°R-2020-251 Participation de la Ville à la politique de travaux d’amélioration énergétique du parc de logements privés à Villeurbanne – plan climat – dispositif communal opérationnel 2021

Intervention d’Antoine Colliat

Monsieur le Maire, chers collègues,

Nous souhaitons ici exprimer notre satisfaction quant à la réussite du dispositif villeurbannais d’appui à la rénovation énergétique du parc de logements privés, notamment les copropriétés, Cette réussite a été  stimulée par le dispositif  Écoreno’v de la Métropole, initié lors du mandat précédent, par Béatrice Vessiller. Plus de 2 500 logements villeurbannais ont bénéficié d’aides pour la réalisation de travaux visant à mieux maîtriser les consommations énergétiques. Plus de 465 ménages ont bénéficié d’aides individuelles complémentaires.

Ce franc succès est le fruit d’une belle complémentarité  entre Métropole et Ville, sans oublier les deux chevilles ouvrières du dispositif :  l’Agence locale de l’énergie et du climat de la métropole de Lyon pour l’accueil et l’orientation des porteurs de projets et SOLIHA sur la partie financements.

Aider les copropriétés et les maisons individuelles à s’engager dans des opérations de rénovation performante c’est permettre :

  • D’une part d’améliorer le confort thermique des occupants en hiver mais aussi en été (le confort d’été devient de plus en plus sensible dans le contexte de réchauffement climatique). 
  • D’autre part de limiter les consommations d’énergie, donc le montant des factures pour les ménages concernés, mais aussi les émissions de gaz à effet de serre.
  • Enfin d’entretenir, si ce n’est valoriser, le patrimoine immobilier.

Le dispositif  Écoreno’v va évoluer l’année prochaine. L’ambition de la Métropole portée par le président Bruno Bernard et sa majorité sera encore plus importante. Dès 2021, Écoreno’v 2 permettra à davantage de copropriétés de bénéficier de financements publics.

À Villeurbanne, nous devrons mobiliser encore plus fortement copropriétaires et gestionnaires de syndics pour renforcer les opérations de rénovation d’immeubles.

Des efforts particuliers devront  être réalisés en direction des propriétaires de maisons individuelles qui ont été encore peu touchés par les dispositifs mis en œuvre.

Pour rénover, il faut aussi des professionnels formés. La rénovation énergétique est créatrice d’emploi. Ce doit être une opportunité pour des jeunes Villeurbannais·es et des actifs qui auront besoin de se reconvertir suite aux conséquences économiques de la COVID.

En 2021 et les années suivantes, nous espérons que le montant prévu dans la délibération présentée – 40 000 euros – sera largement augmenté lors de la révision du dispositif villeurbannais complémentaire à celui de la Métropole, car le nombre de ménages villeurbannais volontaires pour une rénovation ambitieuse aura progressé. La transition écologique, énergétique que nous appelons de nos vœux ne pourra passer que par un renforcement des investissements. La ville doit être au rendez-vous pour les stimuler.

Je vous remercie.

Seul le prononcé fait foi

Intervention d’Antoine Colliat