Stationnement : rééquilibrer l’espace public

Conseil municipal du 28 mars 2022

Rapport 2022-101 : plan de stationnement de Villeurbanne – extension du périmètre du stationnement payant
Délibération portée par Pauline Schlosser

L’objet de cette délibération est de présenter les extensions de stationnement pour l’année 2022. 

Depuis 2012, la ville met en place un plan de stationnement visant 4 objectifs principaux :

  • Le premier est d’améliorer le cadre de vie des habitants car les zones en stationnement réglementé sont beaucoup moins sujettes au stationnement gênant et très gênant et également moins congestionnées. La mise en stationnement réglementé entraîne la suppression des véhicules ventouses,  une meilleur occupation des parkings privés et une baisses du nombre de véhicules qui stationnement à la journée. 
  • Le 2e objectif est le rééquilibrage de l’espace public au profit d’autres objets que la voiture : une place de stationnement fait environ 10m², soit l’équivalent d’une terrasse, d’une jardinière, de 10 places vélos, d’un stand de marché. La suppression du stationnement permet de faire passer des lignes de transport en commun (Tram, Bus) ou aménagement cyclable. Dans cette délibération il s’agit du tram T6, du bus C17 et du BHNS (bus à haut niveau de service)
  • Un autre objectif est de favoriser la rotation des véhicules et libérer des places pour les résidents, mais aussi pour favoriser l’accès aux commerces et aux visiteurs.
  • Enfin c’est un outil au service de la politique de mobilité : en effet le stationnement est un levier d’action important pour faire évoluer les comportements vers une mobilité plus durable limitant entre autre les déplacements domicile-travail en voiture.  

En 2021, la ville de Villeurbanne a réalisé une extension sur 2 secteurs en forte tension le secteur du carré de soie où le taux de congestion en journée est passé de 124 % à 82 % et la rue Léon Blum au abords du cimetière et du Médipôle où la congestion est passé de 162 % avec du stationnement permanent y compris sur les trottoirs à 55 % permettant aux usagers du cimetière de trouver systématiquement des places à proximité de l’entrée. 

Aujourd’hui sur les 20 000 places de stationnement disponibles en voirie, 5 800 sont réglementés. 

En 2022, la ville de Villeurbanne se donne une ambition forte pour apaiser l’espace public, accompagner et anticiper les projets de transport en commun et requalification de l’espace public par la mise en stationnement réglementé de 1 200 nouvelles places.

Ces extensions se feront sur 2 secteurs :
  • Le Premier secteur comprend le quartier Grandclément au sud du quartier Ferrandière – Maisons Neuves où le stationnement est déjà congestionné. L’objectif est d’anticiper les travaux du T6 qui commenceront dès 2023 mais également ceux de la requalification de la place Grandclément et à terme le projet de BHNS Part-Dieu / Sept Chemins et de ZAC Grandclément. Ce secteur est situé entre la route de Genas, la rue Jean Jaurès, le boulevard Eugène Réguillon, la rue Bernaix, et la rue Émile Decorps.
  • Le deuxième secteur est situé sur la rue Francis de Pressensé entre la rue du 8 mai 45 et le cours Émile Zola. Ici l’objectif d’apaiser les tensions très fortes aux horaires d’entrée sortie d’école et d’accompagner la mise en double sens du BUS C17 qui est une ligne importante de desserte en particulier pour les habitants des Buers et les collégiens du collège des Iris.

Seul le prononcé fait foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.