Floyd Novak

Portrait Floyd Novak

Conseiller municipal délégué
Politique des déchets, filières de valorisations et recyclage

Membre de la Commission développement urbain, cadre de vie et transition écologique

Conseiller de la Métropole de Lyon

Membre de la Commission développement économique, numérique, insertion et emploi

Représentations dans les organismes extérieurs pour la ville :

Représentations dans les organismes extérieurs pour la Métropole

  • Vice-président de la Commission consultative d’élaboration et de suivi du plan régional de prévention et de gestion des déchets
  • Membre de la Commission de suivi de site (CSS) – Usine incinération Lyon Sud
  • Membre de la Commission locale de l’aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (AVAP) des Gratte-Ciel à Villeurbanne
  • Membre du conseil de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) Lyon School of management – Université Jean Moulin Lyon 3
  • Membre de l’assemblée générale Open data France
  • Membre du conseil d’administration de la Société d’économie mixte (SEM) Patrimoniale du Grand Lyon
  • Membre du conseil d’administration du Collège Louis Jouvet
  • Membre du conseil d’administration du Collège du Tonkin

Représentation dans les organismes internes :

  •  Vice-président du Conseil d’exploitation de la régie à autonomie financière relative à la prévention et à la gestion des déchets ménagers et assimilés

Investi depuis 10 ans dans l’éducation populaire à l’écologie, j’ai souhaité renforcer mon implication politique. J’ai orienté les objectifs de mon mandat de conseiller sur la réduction drastique du volume de nos déchets et de leurs impacts sociaux et environnementaux


Ses dernières interventions

  • Collecte des biodéchets : c’est pour bientôt
    L’objectif est clair : réduire le volume des déchets de 25 % et le recours à l’incinération de 50 % d’ici la fin du mandat, ce qui permettra de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air, tout en fournissant une matière première essentielle pour régénérer les sols pour la biodiversité et l’agriculture.
  • Réduisons nos déchets !
    À l’approche des fêtes de fin d’année, chacun de nous peut décider de limiter nos déchets : en favorisant nos commerces de quartier, en offrant des cadeaux faits soi-même ou en les emballant avec des tissus réutilisables sur le principe du furoshiki, en veillant à la durabilité de nos achats…
  • #AIDES à la transition pour les propriétaires
    « L’énergie est notre avenir, économisons-la ». La mention légale, qui figure dans toute publicité pour les entreprises du secteur énergétique, aurait bien sa place dans les entrées d’immeubles et les prospectus de vente immobilière.
  • #GESTION de nos déchets : un enjeu de taille
    La valorisation de nos déchets organiques est un aspect central de l’évolution de notre gestion des déchets dans les prochaines années. Le développement du compostage, par exemple, est une piste essentielle pour réduire nos émissions car les déchets organiques constituent 30 % de nos déchets ménagers !
  • #RAPPORT sur le développement durable 2020
    Sur tous ces sujets,  il s’agit de la défense d’un avenir meilleur ce qui nécessite des actions fortes et ambitieuses. Tout cela donne du sens à l’action publique, cela permet d’impliquer les citoyennes et citoyens, ainsi acteurs de la construction de la ville écologique et solidaire que nous voulons. L’écologie punitive n’existe pas, seule l’inaction est punitive en la matière !