Un budget en hausse pour une Ville solidaire qui se transforme

Nous estimons que notre responsabilité est d’offrir dans un contexte social et économique très compliqué pour de nombreux villeurbannais des services de qualité et des équipements de proximité. Cela a un coût, c’est celui de la solidarité et nous sommes fiers de voter un compte administratif de cette envergure.

Budget de la Ville : les manques de l’État

Toutes les collectivités sont confrontées à une même conjoncture économique défavorable qui les conduit soit à s’endetter soit à activer le levier fiscal soit à couper les investissements, parfois les trois à la fois. Notre choix est d’activer le levier fiscal dans des proportions raisonnables tout en gardant un niveau d’investissement élevé en s’appuyant sur un endettement qui reste maitrisé.

Budget : une rallonge capitale !

Avoir l’honneur d’être la 1ère ville à obtenir ce label s’accompagne d’une forme d’expérimentation sur différents plans : audace et innovation artistique évidemment mais également expérimentations budgétaires puisque nous devons faire une rallonge significative, essentiellement en fonctionnement.

Compte administratif : combiner justice sociale et transition écologique

Ce compte administratif connaît encore quelques particularités du fait de la crise sanitaire rencontrées ces deux dernières années. Mais malgré le contexte, la Ville a su investir dans ses services publics, ses équipements de proximité, et les travaux pour améliorer le quotidien des Villeurbannais notamment en engageant une transition énergétique et écologique de la Ville.

Un budget 2022 ambitieux

Le budget primitif 2022 est en hausse de 10 %. C’est un signal fort que notre majorité donne à voir, révélateur de l’ambition que nous portons collectivement pour les villeurbannaises et villeurbannais.
Villeurbanne a fait le choix de la transition écologique, démocratique et sociale et s’en donne les moyens.

Orientations budgétaires 2022

Notre ville a besoin d’équipements publics pour sa population, et de prendre véritablement le tournant de la transition énergétique et écologique. Après tant d’années où l’investissement n’a pas été au rendez-vous alors que nous avions connaissance de lacunes importantes notamment pour la petite enfance, les écoles, le sport de proximité, pour végétaliser la ville, nous passons sans doute un cap.