Le futur marché de Granclément

Depuis 2018, les forains qui rachètent des fonds de commerce sont informés par la Ville de l’impact du futur tramway sur la tenue du marché. Les dates de travaux ont été connues fin 2020/début 2021 et les forains ont été informés dès mars 2021.

Conventions avec la CAF

La Convention Territoriale Globale CTG est une convention-cadre, politique et stratégique. Elle permet d’élaborer et de mettre en œuvre un projet social de territoire. Elle est pluriannuelle, d’une durée de cinq ans, de janvier 2021 à décembre 2025. Elle ne constitue pas un dispositif financier. C’est un levier à la mise en œuvre, la valorisation des actions sur le territoire, l’expérimentation, et la réponse aux difficultés sociales rencontrées dans notre ville.

Dialogue social avec les agents

Quand d’autres collectivités ont des difficultés à trouver dans le dialogue social des espaces sereins et de confiance, nous pouvons nous féliciter du travail mené avec les organisations syndicales à Villeurbanne.

Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée, la suite

Ces dispositifs restent des expérimentations qui répondent à des besoins spécifiques territoriaux, qui redonnent confiance et qui revitalisent une activité économique utile. Ils ne remettent pas en cause le droit du travail, ni un travail avec des droits et ils n’empêchent pas de s’attaquer au chômage de masse.

Une feuille de route ambitieuse et exigeante

Notre plan de mandat élaboré au cours des derniers mois dans une démarche collective et transparente que nous saluons, Monsieur le maire, donne la feuille de route à notre majorité, une feuille de route ambitieuse et exigeante. Notre groupe y prendra toute sa part.

Villeurbanne pour la Gonette !

Malgré nous, avec le contenu de nos comptes bancaires, nous finançons ces cercles vicieux qui détruisent nos emplois, abîment notre terre et contraignent l’action publique. En contraste, la Gonette est un Commun sous forme d’une monnaie COMPLÉMENTAIRE à l’Euro, dans le cadre de la loi.

Fonds d’urgence pour les quartiers

Loin de satisfaire les besoins, le « fonds d’urgence exceptionnel quartiers solidaires », mobilisé par le ministère de la ville en 2020, mérite d’être poursuivi, amplifié. En effet, sur les 20 M€ consacrés au niveau national, le fonds d’urgence s’est traduit par 68 000 € pour notre ville. C’est bien mais très insuffisant.

Boostons Saint-Jean !

Depuis 2017, une centaine de personnes ont grâce à ce programme pu trouver un emploi, et ainsi retrouver aussi du lien social et de la confiance en soi. C’est une belle réussite à tous points de vue, nous allons la poursuivre et nous souhaitons la développer et l’ouvrir à d’autres villeurbannais, privés d’emploi.