Doit-on rejoindre le dark side ?

Remercions les membres de l’Assemblée Citoyenne pour cet éclairage sur un sujet complexe et inédit, et pour le formidable effort de pédagogie apporté au rapport mais également auprès des tous les citoyens rencontrés.

Un nouveau marché rue du Docteur Frappaz

Nous saluons la décision de maintenir le marché jusqu’à l’installation de la « base vie » mais bien-sur ce que nous retenons surtout c’est le fait de créer un nouveau marché rue du Docteur Frappaz, aux abords du futur marché alimentaire Boulevard Eugène Réguillon 3 fois par semaine.

Booster notre commune

L’avenir du booster passe aujourd’hui par une augmentation de notre aide, suite à plusieurs choses : tout d’abord à la fin de la mise à disposition du directeur de l’association, ensuite au redéploiement de certaines subventions et enfin à l’accompagnement à la candidature du territoire des Brosses.

Marché Grandclément : on déballera un peu plus loin

Même si nous regrettons la suppression des deux marchés, il faut souligner qu’en parallèle la Ville a fait le choix de créer un nouveau marché alimentaire à quelques dizaines de mètres sur le boulevard Eugène Réguillon afin de répondre aux besoins des habitants pour ce mode d’approvisionnement de proximité et populaire, qui crée de la vie dans nos quartiers.

Travaux : le Tram à Grandclément

Avec 20 000 habitants à moins de 15 minutes à pied de ces marchés nous nous devions néanmoins de maintenir une activité commerciale non sédentaire et cela fait bientôt 2 ans que nous travaillons sur la création d’un marché transitoire sur ce quartier : un marché populaire, attractif, avec une diversité de produits, une diversité de prix, un marché pour toutes et tous.

Le futur marché de Granclément

Depuis 2018, les forains qui rachètent des fonds de commerce sont informés par la Ville de l’impact du futur tramway sur la tenue du marché. Les dates de travaux ont été connues fin 2020/début 2021 et les forains ont été informés dès mars 2021.

Conventions avec la CAF

La Convention Territoriale Globale CTG est une convention-cadre, politique et stratégique. Elle permet d’élaborer et de mettre en œuvre un projet social de territoire. Elle est pluriannuelle, d’une durée de cinq ans, de janvier 2021 à décembre 2025. Elle ne constitue pas un dispositif financier. C’est un levier à la mise en œuvre, la valorisation des actions sur le territoire, l’expérimentation, et la réponse aux difficultés sociales rencontrées dans notre ville.

Dialogue social avec les agents

Quand d’autres collectivités ont des difficultés à trouver dans le dialogue social des espaces sereins et de confiance, nous pouvons nous féliciter du travail mené avec les organisations syndicales à Villeurbanne.

Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée, la suite

Ces dispositifs restent des expérimentations qui répondent à des besoins spécifiques territoriaux, qui redonnent confiance et qui revitalisent une activité économique utile. Ils ne remettent pas en cause le droit du travail, ni un travail avec des droits et ils n’empêchent pas de s’attaquer au chômage de masse.