La promesse Saint-André

Cette copropriété fait l’objet d’un plan de sauvegarde qui va permettre de financer un programme ambitieux de rénovation énergétique notamment, pour 49 millions d’euros, avec un soutien financier important de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat, de la Métropole et de la Ville.

La Métropole investit à Villeurbanne

Ce 1er volet territorial du pacte sur Villeurbanne concerne des espaces publics, l’accès aux services publics et le logement social : un triptyque exemplaire qui contribue à la transition écologique et solidaire que notre majorité souhaite conduire.

Un plan de relance à l’ancienne

Le plan de relance économique du gouvernement nous promettait “le verdissement et la relocalisation de notre économie”. Ce sera au final un plan de relance à l’ancienne, dans le prolongement de la politique conduite par le gouvernement depuis 2017, avec un volet écologique bien en deçà des enjeux.

SVU : l’avenir

La SVU fait le choix de s’intégrer à une société de coordination, la société Habitat Aménagement et Coopération des Territoires. Cette société, qui regroupe 19 sociétés d’économie mixte réparties sur l’ensemble du territoire, offre deux garanties : celle de conserver son autonomie, tout en bénéficiant de l’expertise et des bonnes pratiques d’un grand groupe.

#AIDES à la transition pour les propriétaires

« L’énergie est notre avenir, économisons-la ». La mention légale, qui figure dans toute publicité pour les entreprises du secteur énergétique, aurait bien sa place dans les entrées d’immeubles et les prospectus de vente immobilière.

Adhésion à la SPL d’efficacité énergétique OSER

L’enjeu est important : alors que le secteur du bâtiment représente 40 % de la consommation régionale d’énergie primaire, la part des bâtiments publics représentent 15 % dans la consommation énergétique. Nous avons, nous, collectivités locales un devoir d’exemplarité si nous voulons collectivement atteindre la réduction de 55 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

PLU-H : exprimez-vous !

La Métropole engage une modification du Plan Local d’Urbanisme et de l’Habitat afin d’intégrer à la ville de demain les enjeux sociaux et climatiques auxquels nous devons faire face. Parce qu’elle concerne chaque habitant·e, cette modification fait l’objet d’une concertation en avril-mai. Villeurbanne, avec un fort développement immobilier ces dernières décennies, est directement concernée.

Politique de rénovation énergétique des logements

En 2021 et les années suivantes, nous espérons que le montant prévu dans la délibération présentée – 40 000 euros – sera largement augmenté lors de la révision du dispositif villeurbannais complémentaire à celui de la Métropole, car le nombre de ménages villeurbannais volontaires pour une rénovation ambitieuse aura progressé.