Lotfi Debbeche

Portrait Lotfi Debbeche

Conseiller municipal délégué
Lien avec la Métropole de Lyon sur les dispositifs contractuels de la politique de la ville

Membre de la Commission de l’éducation et de la vie sociale

Représentation dans les organismes internes

  • Membre de la Commission Permanente d’Appel d’Offres (CPAO)

Ses dernières interventions

  • Accompagner les copropriétés fragiles
    En France, les copropriétés représentent 21 % du parc de logements, soit plus de 8 millions de logements dont 684 copropriétés, soit 56 000 logements en difficulté (données officielles du Gouvernement en 2020). Au 1er janvier 2022, la Ville de Villeurbanne compte 1875 copropriétés dont 7 ont déjà été identifiées comme présentant des signes de vulnérabilité forte par la Veille et Observation des Copropriétés.
  • Villeurbanne investit et s’engage pour ses quartiers populaires
    Villeurbanne s’est engagée pleinement pour le développement de ses cinq quartiers populaires : Saint-Jean, les Brosses, les Buers, Monod Baratin et le Tonkin. Nous poursuivons une politique sur 4 axes forts : l’accès aux droits, l’enfance et la jeunesse, le développement économique, l’emploi et l’insertion et le développement urbain.
  • Poursuivre et amplifier les politiques de la Ville
    Ce n’est pas le moment d’abandonner ces quartiers devant les besoins d’éducation, de soins, de services publics de proximité, de sécurité, de tranquillité, de pratique du sport et du travail.
  • Conventions avec la CAF
    La Convention Territoriale Globale CTG est une convention-cadre, politique et stratégique. Elle permet d’élaborer et de mettre en œuvre un projet social de territoire. Elle est pluriannuelle, d’une durée de cinq ans, de janvier 2021 à décembre 2025. Elle ne constitue pas un dispositif financier. C’est un levier à la mise en œuvre, la valorisation des actions sur le territoire, l’expérimentation, et la réponse aux difficultés sociales rencontrées dans notre ville.
  • Fonds d’urgence pour les quartiers
    Loin de satisfaire les besoins, le « fonds d’urgence exceptionnel quartiers solidaires », mobilisé par le ministère de la ville en 2020, mérite d’être poursuivi, amplifié. En effet, sur les 20 M€ consacrés au niveau national, le fonds d’urgence s’est traduit par 68 000 € pour notre ville. C’est bien mais très insuffisant.
  • #CONVENTION pour le service municipal de santé scolaire
    La Ville de Villeurbanne est historiquement dotée d’un service de santé scolaire. Dans le cadre de sa politique santé, et comme 11 communes en France, ce service intervient auprès des élèves scolarisés dans les écoles de la grande section de maternelle au CM2 en prenant le relais après les services de PMI gérée par la Métropole.