L’art et culture se mettent à hauteur d’enfant

Loin d’être un volet secondaire de l’action culturelle, l’éducation artistique et culturelle est un vecteur de réussite scolaire, de démocratisation, de formation, d’épanouissement de la personne et de promotion de la citoyenneté. Nous avons la volonté, à Villeurbanne, d’y adjoindre l’éducation scientifique qui est tout autant un facteur d’émancipation, de construction de l’esprit critique et de compréhension du monde.

Une école à Grandclément

Ce Groupe Scolaire disposera d’une capacité d’accueil volontairement bornée à 20 classes, de cours végétalisées et de plein pieds, d’une bibliothèque spacieuse et centrale, d’une salle de restauration intégrant le passage à l’inox dès sa conception et d’un parvis connecté à l’espace public. Dans une logique de complémentarité évidente, un équipement sportif sera programmé dans un périmètre immédiat pour répondre à la pratique scolaire et de loisirs mais aussi apporter des m² supplémentaires aux clubs.

2 groupes scolaires rénovés

L’objectif visé pour Jean Moulin c’est 39 % de baisse de consommation et 48 % pour Léon Jouhaux.
Des travaux d’accessibilité sont également inclus. Il s’agit d’opérations globales de rénovation, avec l’utilisation de matériaux biosourcés et la production d’énergie renouvelable par du solaire photovoltaïque.

Une éducation de qualité pour préparer l’avenir

À Villeurbanne, c’est toute la politique éducative (pas seulement scolaire) qui va évoluer, et s’enrichir de la récente concertation de l’ensemble des acteurs concernés : parents, personnels de la ville, enseignants, partenaires associatifs, et évidemment enfants !

De nouveaux espaces de vie pour les enfants

Depuis cette année, Villeurbanne va encore plus loin que la seule végétalisation et désimperméabilisation des sols et innove dans l’organisation des espaces et l’implantation de nouveaux mobiliers.

PLU-H : réserves foncières pour l’avenir

Peu de décisions engagent autant l’avenir et le paysage de la ville de demain que celles qui sont liées au PLU-H. Quel visage aura Villeurbanne en 2030 ? en 2040 ? Nous avons été attentifs et force de proposition dans cette modification conduite par Agnès Thouvenot au niveau de la ville et par Béatrice Vessiller au niveau de la Métropole.

À l’école de Croix-Luizet

Qu’il s’agisse des travaux prochains sur le Groupe Scolaire Croix-Luizet ou sur l’installation à moyen terme d’un groupe scolaire sur Mazoyer nous aurons à travailler en partenariat avec l’ensemble des habitant·es, partenaires, et bien évidemment avec le Conseil de Quartier pour définir les espaces qui demain feront place à un quartier à hauteur d’enfants.